Bientôt, je serai fière de mon pays…

13 Jan

Bientôt je serai fière de mon pays, oui. Mais pas aujourd’hui. Aujourd’hui, dimanche 13 Janvier 2013. C’est la date qu’avaient choisie les opposants au Mariage Pour Tous pour manifester.

J’ai 23 ans et cette grande question de société m’amène à plein de réflexions. J’ai l’impression que c’est la première fois de ma vie que j’ai l’occasion de vivre pleinement un grand combat pour l’avancée de mon pays. Peut-être est-ce parce que le sujet me touche, peut-être est-ce parce que j’étais trop jeune avant pour être autant concernée par une question de ce genre, je ne sais pas. Toujours est-il que c’est la première fois de ma vie que j’ai l’occasion d’être profondément fière de mon pays ou au contraire, d’en avoir profondément honte.

J’y ai longuement réfléchi et quand cette loi passera (j’ai bon espoir qu’elle passe d’où l’emploi de l’indicatif et non du conditionnel), je crois que ce sera la première fois que je serai fière de mon pays, fière de la France.

J’ai beau tourner la chose dans tous les sens et j’ai beau mettre du mien pour essayer de comprendre les arguments des opposants au Mariage Pour Tous (j’y mets de la bonne volonté, je vous assure), non, désolée je n’y arrive pas. Comment peut-on réellement se battre dans un pays comme la France CONTRE le fait que TOUS les êtres humains aient les mêmes droits dans un même pays ? En 2013… comment est-ce décement possible ? Qui plus est dans un pays qui a pour devise “Liberté Egalité Fraternité”. Egalité… oui mais pas trop quand même, faut pas déconner.

J’ai regardé des dizaines de débats et personne, pas UN opposant au Mariage Pour Tous n’arrive à me faire dire “oui peut-être effectivement que là ça pose problème”.

Comment peut-on refuser l’union de deux personnes qui s’aiment ?
Comment peut-on, en 2013, encore parler d’un modèle familial complètement obsolète et archaïque qui voudrait qu’une famille ce soit 1 papa, 1 maman et des enfants ?
Comment ne peut-on pas accepter qu’aujourd’hui, une famille c’est avant toute chose des personnes liées par un amour inconditionnel ?

Si on suit le principe “1 papa, 1 maman, des enfants”, quid des familles recomposées, des familles mono-parentales, des familles qui vivent déjà dans l’homosexualité ? Tous ces gens n’ont donc pas de famille à proprement parler ? En 2013 on est donc un sacré paquet de gens à vivre sans famille.

Autour de nous en Europe, la Belgique a légalisé le Mariage Pour Tous en 2003 (10 ans déjà !! Autant dire qu’on est bien en retard nous en France), l’Espagne en 2005, la Suède en 2009, le Portugal en 2010 et tout récemment le Danemark en Juin 2012. Sans parler de tous ces autres pays autour du monde comme l’Afrique du Sud, l’Argentine, le Canada, l’Islande et certains Etats de pays comme les Etats-Unis, le Brésil et le Mexique. Pourquoi est-ce un tel problème chez nous – pays des Droits de l’Homme et du Citoyen rappelons le – d’accepter l’union civile de deux êtres qui s’aiment ?

Ce qui m’exaspère le plus dans tous les arguments contre que j’ai pu entendre, ce sont ces personnes clairement homophobes qui commencent toutes leurs phrases par “je ne suis pas homophobe mais…”. Sûrement les mêmes qui sortent en plein dîner familial “je ne suis pas raciste mais notre voisin noir, qu’est-ce qu’il parle fort”. Ce qui m’exaspère ce sont ces arguments complètement irrecevables sur le bien-être de l’enfant, les moqueries dont il sera l’objet, les agressions qu’il subira et autres stupidités.

Un enfant c’est méchant avec ses camarades, on le sait ça a toujours été comme ça et ça le sera toujours. Des moqueries dans la cour de récréation, il y en aura toujours. Les enfants n’attendent pas d’avoir un camarade avec 2 papas ou 2 mamans pour se moquer de lui. Si ce n’est pas ça, ce sera ses oreilles décollées, son poids un peu trop ou pas assez élevé, ce sera ses vêtements ringards ou le fait qu’il n’ait pas le dernier jeu à la mode. Arrêtons l’hypocrisie deux minutes.

Un enfant subira quoi qu’il arrive des moqueries à l’école, cette excuse du bien-être de l’enfant n’est qu’un moyen pour les opposants au Mariage Pour Tous de faire passer leur intolérance notable pour de la considération pour ces pauvres enfants. Mais bon rassurez-vous hein, ils ne sont pas homophobes ces gens là.

Ce qui construit un enfant, ce n’est pas d’avoir automatiquement 1 père et 1 mère. Ce qui construit un enfant c’est l’amour des personnes qui l’entourent, c’est leur soutien inconsidérable, c’est leur équilibre, c’est leur aptitude à gérer les soucis du quotidien, leur aptitude à rendre leur enfant heureux.

Depuis quand le sexe d’une personne définit-il son aptitude à être un bon parent ? On connait tous des parents hétérosexuels incapables d’assurer leurs rôles, on les laisse faire leur vie et se marier 15 fois dans leur vie s’ils le veulent.

Quant à l’adoption et la PMA je n’ai aucunement envie de m’étaler étant donner que là encore, c’est un faux débat. Tout ceci existe déjà depuis des lustres, les couples homosexuels qui ont un désir d’enfant font le voyage jusqu’en Belgique par exemple pour fonder la famille dont ils rêvent. Résultat ? Les enfants sont bel et bien là et aucune protection n’existe pour assurer un futur digne à ces familles en cas de soucis. Je pense qu’il est vraiment temps de stopper toute cette hypocrisie et cette démagogie dont la France est la reine.

Pour finir, j’ai juste envie de faire un petit clin d’oeil à Christine Boutin qui est mariée à son cousin et qui est opposée au Mariage Pour Tous. Coucou Christine, tu as tout mon mépris.

A noter : Manifestation POUR le Mariage Pour Tous le 27 Janvier prochain à Paris, quelques jours avant le début des débats à l’Assemblée Nationale sur le projet de loi.

Bientôt, je serai fière de mon pays… je l’espère de tout mon coeur.

Bientôt, je serai fière de mon pays...

Bientôt, je serai fière de mon pays...

Bientôt, je serai fière de mon pays...

Bientôt, je serai fière de mon pays...

Bientôt, je serai fière de mon pays...

Bientôt, je serai fière de mon pays...

Advertisements

One Response to “Bientôt, je serai fière de mon pays…”

  1. LadyHawk January 19, 2013 at 3:23 pm #

    Sans aller a contre-courant de tous, je me pose plusieurs questions quant a la bien pensance qui s’applique chez beaucoup pour critiquer la manif pour tous.

    Critiquer leur manque de tolérance envers les homos en étant soi-même intolérant envers une frange de la population ne pensant pas pareil, n’est-ce pas se rabaisser à leur niveau ?

    Deuxièmement, tu parles de mariage puis d’union civile. Là est justement le point d’achoppement pour beaucoup.

    L’un des sages du Conseil Constitutionnel et ancien Président de la République, je cite Valéry Giscard d’Estaing affirmait dans une tribune (Le Monde je crois), que François Hollande et le PS s’était embourbé tout seul dans une polémique divisant les français.

    En effet, les “anti-mariage homo” (la plupart) le sont bien a cause du nom de l’acte que la nouvelle loi autoriserait et non pas des nouveaux droits reconnus.

    Ce Sage de la rue Monpensier conseillait a ce titre de créer une “Union Civile” donnant les mêmes droits que le mariage aux homos.

    C’est d’ailleurs la proposition reprise par François Fillon quand Jean-François Copé demande un référendum (impossible constitutionnellement car réservé aux changements institutionnels (ce qui n’est pas le cas)).

    Tout le monde aurait été content.

    La France est laïque depuis 1905. Cependant. Cette séparation n’existe pas en Alsace Lorraine (Allemande a l’époque) qui ont des lois différentes. Par conséquent, le mariage homos peut poser problème dans ces deux régions.

    Ensuite, la France est fondamentalement chrétienne. Or le mot mariage est bien religieux a la base. D’où un choc d’utiliser ce mot pour définir le mariage homosexuel pour une frange de la population française. Cela n’est peut être pas compréhensible pour beaucoup, mais il est nécessaire de l’accepter pour ne pas faire de prosélytisme de bas niveau.

    Enfin, la dernière question et non pas la moindre est celle de la constitutionnalité de cette future loi. Il est certains que les députés UMP vont soulever la question et les Sages auront à en juger. En effet, si elle ne l’est pas, il sera nécessaire pour Ayrault de modifier la constitution. Pour cela il faut réunir les 2/3 du Parlement (Assemblée Nationale + Sénat) ce que n’a actuellement pas la gauche (et ne l’aura pas d’ici les 4 prochaines années).

    Si le texte va devant le Conseil Constitutionnel, la question sera celle-ci :
    “Le mariage hétérosexuel est-il un Principe Fondateur Reconnu par les Lois de la République” (PFRLR). Si cela l’est, le texte sera inconstitutionnel car cela signifie que le mariage hétérosexuel est ancré dans la tradition française.

    Si cela ne l’est pas, le texte sera définitivement adopté.
    Actuellement, les derniers avis rendus a ce sujet par le Conseil et la lecture d’interview de ses membres montrent qu’ils déclareront la loi recevable.

    Voilà quelques arguments pour mieux comprendre leur position sur le mariage homo.

    En ce qui concerne la PMA et donc la GPA.

    La PMA est interdite en France comme tu l’enonces. Beaucoup vont a l’étranger pour réaliser ce geste.

    Un amendement a été demandé par de nombreux socialistes, notamment le député Le Roux.

    La question est intéressante et les derniers avis du président montre que cette idée fera l’objet d’une loi, a part, et plus tard.

    C’est la encore le côté constitutionnel de la loi qui est intéressant.

    Actuellement la PMA est autorisée en France pour les couples hétérosexuels ne pouvant pas avoir d’enfant pour cause de stérilité.
    Le fait de l’autoriser pour les couples lesbiens sans l’autoriser pour tous les couples hétérosexuels serait juger inconstitutionnel. En effet, cela serait contre le principe d’égalité du justiciable devant la loi.

    Voilà pour le premier cas.

    Mais cela ouvre également la voix a la Gestation pour autrui (GPA). Actuellement interdite également. En effet, le corps humain est protégé et n’est pas vendable, ni donnable car non considéré comme pouvant être présent sur le “marché”.
    C’est donc inconstitutionnel.

    Or, si la GPA pour les couples gays n’est pas reconnu, cela ne serait-il pas discriminatoire par rapport aux couples lesbiens qui pourraient utiliser la PMA ?
    C’est ce que jugerait le Conseil Constitutionnel en énonçant la encore la non-égalité des justiciables devant la loi.

    Par conséquent, normalement la PMA ne peut pas être a l’ordre du jour.

    Bonne journée.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: